François-Pierre Chevalier au conseil d’administration de la Fondation

17 mars 2017

François-Pierre Chevalier, est un nouveau membre du conseil d’administration de la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal depuis le 1er février dernier.

François-Pierre Chevalier est le coprésident de Bio-K+, une compagnie détenue par la deuxième génération de la famille Chevalier. Cette compagnie se spécialise dans la fabrication, la distribution et la recherche de probiotiques.

François-Pierre est un homme de passion et de détermination. Il a occupé plusieurs postes-clés au sein de l’organisation, toujours en gardant à l’esprit comment faire ressortir le meilleur des gens et en priorisant la croissance durable et à long terme de la compagnie. M. Chevalier a à cœur la santé, il s’est d’ailleurs engagé dans plusieurs organisations caritatives, afin d’apporter sa contribution pour améliorer la qualité de vie des gens et de sa communauté.

En 20 ans d’existence, l’entreprise est passée de moins de 10 employés à plus d’une centaine. Elle a cheminé de la commercialisation dans les magasins d’alimentation naturelle du Québec à une expansion internationale, et ce, dans les pharmacies, les épiceries, les magasins spécialisés et les centres hospitaliers.  Le tout, en misant continuellement sur la recherche, la qualité et l’efficacité afin d’offrir un produit qui fait une différence dans la vie des gens.

Elle doit son succès à un produit étonnant et une équipe exceptionnelle de professionnels loyaux. Au cours de ces années, François-Pierre Chevalier a contribué à insuffler une nouvelle culture organisationnelle. Il a implanté des programmes de formation, a établi un nouveau réseau de distribution dans des marchés-clés et mis en application un meilleur contrôle interne générant une meilleure responsabilité financière et une meilleure croissance.

C’est en 2012 que M. Chevalier a été nommé coprésident de Bio-K+ conjointement avec sa sœur Isabèle Chevalier. Travaillant d’arrache-pied et nourrissant beaucoup de rêves, ils planifient d’encourager des innovations dans le secteur du microbiome et de distribuer leurs produits dans plusieurs pays d’ici la fin de 2020.